Il faut changer la Loi sur la chiropratique

  1. Accueil
  2. Blog
  3. Il faut changer la Loi sur la chiropratique

loi-chiropratique-hull-aylmer-gatineauCet après-midi, j’ai décidé de débuter notre saison de chroniques en force avec une prise de position qui se veut aussi être un message que j’envoie, en cette période de campagne électorale, à nos dirigeants et futurs dirigeants. Petite mise au point, je ne suis pas mandaté par mon ordre ni pas mon association pour cette chronique, je le fais de mon plein gré en mon nom personnel.

Alors je m’explique, je lisais un article paru dans La Presse le 14 août 2022 dont le titre mentionnait Les physiothérapeutes au secours des urgences du Québec. Un article que j’ai trouvé très bien écrit et extraordinaire parce qu’il faisait l’étalage de plusieurs projets de recherche en cours en physio sur l’impact des physios sur les hôpitaux du Québec et qui les présentaient comme une solution possible pour désengorger nos urgences. Et je crois fermement que c’est vrai : il faut absolument aller de l’avant avec ça. Vous avez des professionnels de la santé, des universitaires, qui sont formés pour aider les gens et qui ont leur place selon moi dans le système, et ils y sont déjà.

Maintenant vous allez dire, où veut en venir le chiro avec sa défense de la physiothérapie ce PM? Chiro et physio professions cousines, outils différents travaillent bien ensemble pour le bénéfice des patients.

À la lecture de cet article, je n’ai pas pu m’empêcher de faire le parallèle avec ma profession, qui est une profession plus petite, mais aussi bien encadrée par une loi professionnelle et ce depuis 1973. Les chiropraticiens, nous sommes aussi des universitaires, titulaires d’un doctorat de premier cycle de 5 ans et nous sommes formés pour le diagnostic l’évaluation le traitement et la prévention des douleurs MSK.

Le 10 août dernier, le taux d’occupation des urgences du Québec était de 117%. Personne de surpris jusque-là. À l’Échelle de la province, c’est le 1/4 soit 25% de toutes les consultations aux urgences qui sont en lien avec un TMSK que ce soit une entorse, chutes, fractures et sans grande surprise, des douleurs au dos.

Je lance donc ici un appel à nos dirigeants, en pleine campagne électorale, de SVP se pencher sur un dossier qui traîne depuis près de 50 ans, c’est-à-dire depuis la création de notre ordre, celui de la modernisation de la loi sur la chiropratique. Une loi qui date depuis 1973, en modernisant la loi, on va notamment protéger davantage le public et contribuer à la santé globale de la population en permettant aux chiropraticiens d’y contribuer.

Je ne demande pas ici d’inclure les chiros dans les urgences, mais plutôt de considérer l’impact positif de professionnels de la santé issus du milieu universitaire québécois au sein du système. En terminant sur une note positive, tout n’est pas noir et on sent une réelle volonté de changer les choses en santé, et si je parle pour ma paroisse, nous avons notamment obtenu récemment l’accès au DSQ, le dossier santé Québec qui nous permet d’avoir accès à certaines informations de santé des patients qui nous consultent. Autre exemple, plusieurs chiropraticiens du Québec ont contribué à la campagne de vaccination.

Cet article est une retranscription de l’entrevue radio du Dr Nicholas disponible ici: https://www.fm1047.ca/audio/506796/un-message-pour-nos-elus

Besoin d’un chiro à Gatineau (secteurs Hull Plateau Aylmer) ?

Les chiropraticiens de nos cliniques chiropratiques à Gatineau peuvent vous aider. Rendez-vous rapide. Stationnement sur place. Ouvert tous les soirs.

Menu