Craquement du cou chez le chiropraticien: dangereux ou pas?

  1. Accueil
  2. Blog
  3. Craquement du cou chez le chiropraticien: dangereux ou pas?

Il n’est pas obligatoire de se faire craquer le cou chez un chiropraticien; c’est la question que beaucoup de monde se pose et les explications suivantes pourront sans doute enlever cette peur du craquement de cou chez le chiropraticien.

Tout d’abord, le craquement n’est pas un bruit de frottement entre deux os, ce n’est pas non plus le bruit de frottement d’un muscle contre une articulation, c’est plutôt un phénomène associé à un gaz : le gaz carbonique qui vient se créer à l’intérieur de l’articulation lorsqu’une manipulation articulaire est faite et qui disparaît ensuite.  Ce phénomène gazeux va produire le craquement de la même manière que lorsque nous nous craquons les doigts; ce phénomène s’appelle la tribonucléation et s’appelait avant la cavitation.

Des chercheurs de l’Université d’Alberta ont pu démontrer ce phénomène sur Youtube à l’aide d’une IRM fonctionnelle : un patient était dans une machine à IRM et faisait craquer ses doigts, on voyait alors cette petite bulle de gaz se former dans l’articulation et disparaître ensuite. Visionnez la vidéo ici.

Manipulations cervicales: danger ou pas?

Pour revenir au craquement du cou, les gens peuvent être inquiets par rapport à cela, car ce n’est pas tous les jours que quelqu’un arrive et craque le cou d’un individu (comme nous pouvons le voir dans de nombreuses scènes de films-cultes, on va souvent voir quelqu’un qui arrive par surprise par en arrière, fait un craquement de cou et la personne décède).  Il y a des risques comme dans n’importe quelle autre profession, c’est la raison pour laquelle les chiropraticiens sont encadrés par un Ordre professionnel depuis 1973, ceci est donc de longue date.

Pourquoi un tel contrôle? Parce que ce sont des manœuvres qui peuvent être dangereuses lorsqu’elles ne sont pas bien exécutées et l’on doit préciser que pour devenir chiropraticien, il faut être titulaire d’un doctorat de 1er cycle de 5 ans à temps plein à l’Université du Québec à Trois-Rivières, que les chiropraticiens sont encadrés par un Ordre, par les normes de pratique et sont inspectés tous les ans en plus de suivre des formations continues et bien d’autres.

Les chiros craquent-ils obligatoirement le cou de leurs patients?

Maintenant, revenons encore une fois sur le craquement du cou.  Pour faire une manipulation articulaire ou un ajustement au niveau cervical, il faut avoir des indications.  Le patient vient consulter en clinique, il y a ouverture de dossier, examen et lorsque le patient présente des signes ou une condition qui pourraient être améliorés par une manipulation cervicale, c’est alors que l’on peut procéder, mais rien ne nous y oblige, c’est avant tout une question de choix.

Pourquoi avoir recours à la manipulation articulaire?  Pendant longtemps, nous savions que les patients se sentaient mieux après une manipulation mais nous n’étions pas en mesure d’expliquer pourquoi.  La manipulation articulaire dans un premier temps va redonner de la mobilité au niveau d’un segment, au niveau d’une articulation qui en a perdu et c’est un phénomène neurologique avant tout.  Quand une articulation perd de sa mobilité, les petits muscles qui s’attachent de part et d’autre au niveau des os, donc au niveau de l’articulation vont être dans un état hypertonique c’est-à-dire qu’ils vont être tout le temps en train de contracter et limiter le mouvement.  Avec la manipulation articulaire, cela amène un étirement rapide de ces petits muscles-là qui va ensuite permettre de briser cette espèce de boucle neurologique qui maintient le muscle dans un stade hypertonique.

Références

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/27884458/

Besoin d’un chiro à Gatineau (secteurs Hull Plateau Aylmer) ?

Les chiropraticiens de nos cliniques chiropratiques à Gatineau peuvent vous aider. Rendez-vous rapide. Stationnement sur place. Ouvert tous les soirs.

Menu