Insomnie: comment la posture peut affecter le sommeil

  1. Accueil
  2. Blog
  3. Insomnie: comment la posture peut affecter le sommeil

insomnie-posture-sommeil

Combien d’heures de sommeil sont recommandées?

De manière générale, selon les recommandations actuelles en matière de sommeil pour un adulte âgé entre 18 et 64 ans, on calcule que chaque nuit, on devrait dormir entre 7 et 9 heures et pour les 65 ans et plus, cela baisse d’une heure, donc ente 7 et 8 heures. Maintenant, un adulte sur quatre au Canada âgé entre 18 et 34 ans va mentionner ne pas dormir assez et entre 35 et 64 ans, ce pourcentagelà augmente; on parle du tiers.  Donc un adulte sur trois mentionne ne pas dormir assez et enfin à partir de 65 ans, on redescend à un adulte sur quatre qui mentionne ne pas dormir assez.

Qu’est-ce qu’un sommeil réparateur?

En effet, les gens qui tournent d’un bord et de l’autre durant le sommeil, je les appelle les saltimbanques du dodo.  Pour parler de sommeil, il faut aussi que l’on parle de la qualité du sommeil et avant d’aller plus loin, je dois faire une mise au point médico-légale : je ne suis pas un expert en sommeil.  Vous allez comprendre un peu plus loin le lien entre sommeil et chiropratique.  Donc, ce que je donne comme informations aujourd’hui, cela se veut être de nature générale et pas dans l’objectif de faire un diagnostic pour les personnes qui nous écoutent cet après-midi.  

Revenons à la qualité du sommeil : au Canada un adulte sur deux va mentionner avoir de la difficulté à s’endormir ou à rester endormi pendant la nuit.  Ensuite un adulte sur cinq va mentionner qu’au réveil le matin, il va se sentir fatigué comme s’il n’avait pas dormi.  Donc un sommeil qui va être qualifié comme un sommeil non réparateur et puis enfin un adulte sur trois va mentionner qu’au quotidien, il va avoir de la difficulté à rester éveillé durant les périodes d’éveil.  Donc, on voit chez une bonne partie de la population, que les gens ont des troubles du sommeil et je pense que plusieurs auditeurs vont se reconnaître cet après-midi dans ces énoncés-là.

Risques associés à un mauvais sommeil

Il y a différents risques pour la santé qui peuvent aller tant au niveau du sucre dans le sang, que sur le système cardio-vasculaire que sur le système neurologique.  En fait, une panoplie de métabolismes qui se passent à l’intérieur du corps et puis ces risques-là sont aussi associés à des facteurs de risque.  Donc, on a des gens qui vont présenter certains aspects dans leur vie et qui, quand ils consultent en clinique, notamment en médecine, vont faire penser au médecin que cette personne est en train de développer des troubles du sommeil.  

Le premier facteur de risque est le temps de sédentarité dont on parle énormément en ce moment : le manque d’activité physique, le fait que les gens travaillent assis derrière un ordinateur à longueur de journée mais en termes de statistiques, les gens qui ne dorment pas bien vont avoir en moyenne une période de quatre heures de sédentarité comparé aux gens qui dorment bien et qui, eux, vont avoir en moyenne trois heures ½ de sédentarité.  Donc on voit qu’il y a trente minutes de différence, ce qui n’est pas beaucoup entre quelqu’un qui dort bien et quelqu’un qui ne dort pas bien.  Ces trente minutes là, et ce n’est pas arrangé avec le gars des vues, mais c’est une bonne surprise car cela peut être associé aux trente minutes d’activités physiques recommandées au quotidien pour les adultes au Canada.

La chiropratique peut aider pour le sommeil

Au-delà des bonnes habitudes de sommeil et des bonnes habitudes de vie donc, bien manger, bien bouger, être bien entouré, éviter alcool, caféine et tabac, un des éléments que l’on oublie quand on parle de la qualité du sommeil et bien sûr quand les conditions médicales sont éliminées, un des éléments que l’on oublie est la posture du sommeil. Les gens qui viennent consulter en clinique et qui nous mentionnent être fatigués et qui disent avoir des douleurs au bas du dos, ce n’est pas surprenant que les deux soient interreliés.  

Bien souvent les gens viennent nous consulter nous mentionnent dormir sur le ventre et là, je brûle un punch : dormir sur le ventre n’est pas une bonne posture de sommeil. Pourquoi? Parce que cela n’amène aucun support au niveau de la colonne lombaire et cela force le cou à être en torsion d’un bord ou de l’autre pour pouvoir respirer bien entendu. Ma recommandation est de dormir sur le côté avec un oreiller entre les genoux pour éviter qu’il n’y ait une torsion au niveau du bas du dos et un oreiller au niveau cervical pour soutenir la colonne cervicale.

Maintenant, changer de position au niveau du sommeil est quelque chose de difficile, c’est quelque chose qui ne se fait pas du jour au lendemain, c’est quelque chose qui peut aussi être accompagné de raideur et de douleur parfois au bas du dos, parfois entre les omoplates; tout ceci peut bien entendu être aidé en chiropratique.  Le corps a ses habitudes et il est parfois difficile de faire déroger de ses habitudes.  Donc, si on veut améliorer sa posture de sommeil, on peut consulter un chiropraticien.

Sources

https://www.fm1047.ca/audio/533978/le-manque-de-sommeil-vient-avec-des-consequences-sur-la-sante https://www.chiropratique.com/DATA/CAPSULE/668_fr~v~sommeil-18-au-24-decembre-2022.pdf

Besoin d’un chiro à Gatineau (secteurs Hull Plateau Aylmer) ?

Les chiropraticiens de nos cliniques chiropratiques à Gatineau peuvent vous aider. Rendez-vous rapide. Stationnement sur place. Ouvert tous les soirs.

Menu